Un jour, les couleurs se dirent qu’elles ne pouvaient plus continuer de jouer le jeu de la dispersion et qu’il leur était désormais nécessaire de chercher leur unité.

– L’unité, c’est nous qui la faisons! s’empressèrent de dire le noir et le blanc, car finalement tout se résume au noir et au blanc!

– Pas du tout! répondit le vert, c’est du dogmatisme! L’unité vous la trouverez de mon côté, parce que moi je suis fait de bleu et de jaune, je réunis en moi des complémentaires.

– Mais nous aussi! s’écrièrent aussitôt l’orange et le violet; tu n’es pas le seul de ton espèce!

– Excusez-moi, répliqua l’arc-en-ciel, mais vous ne savez pas ce que c’est l’universel, vous restez pris dans le local! L’unité c’est en moi que vous la trouverez, car moi je réunis toutes les couleurs!

– Vous êtes amusantes, intervint alors le soleil, car votre unité ne tient pas à vous, c’est moi qui vous l’assure! Aussi ne prenez pas ma place et devenez “une”en moi!

Marc-André Freudiger